10 Astuces pour produire un film à micro-budget

Cet article est une adaptation de l’article « 10 Tips for Successfully Producing a Micro-Budget Feature » – de Jennifer Westin, disponible en anglais sur http://www.indiewire.com

1. Assurez-vous que le script est écrit en prenant en compte les contraintes d’un micro-budget.

Que le script soit bon est une chose : car vous ne pourrez jamais faire un bon film d’après un scénario médiocre. Mais si vous avez l’intention de tourner un film avec un micro-budget, vous avez également besoin d’un script qui fonctionne avec vos contraintes budgétaires. Cela signifie : éviter les courses poursuites, des tonnes d’effets spéciaux etc… Mais  cela signifie également d’écrire un film qui s’inscrit dans le genre que vous visez : pas question d’essayer de faire une version 200 000 $ d’un comédie romantique grand public – vous ne serez pas en mesure de rivaliser avec le budget ou le casting de “Saint Valentin”. “Mutual Friends par exemple, est une comédie romantique, mais avec un ton parfaitement en ligne avec le genre « indépendant » – il est honnête, maladroitement réelle et plutôt « niche », là où les films à gros budgets doivent être plus ‘mainstream’.

2. Avoir un « pied à terre » pour la production.

 Sur un tournage, souvent, beaucoup de temps est perdu pour la logistique du matériel : chargement, emballage et déballage. Lorsque vous avez besoin de tourner 5, 6, 7 ou même 8 (oups!) pages de script par jour, vous allez regretter le temps perdu par votre équipe pour trimballer du matériel, parfois même dans des immeubles de quatre étages sans ascenseur. Prévoir dans l’écriture un emplacement principal pour l’histoire. Quelque part où vous pouvez filmer (gratuitement) par exemple 50% de vos journées de tournage. Vous pourrez prévoir la lumière et conserver les réglages. Si vous êtes chanceux, vous pourrez même utiliser cet endroit pendant la préparation du tournage, en tant que bureau de production / espace de répétition / garde-robe.

3. Sortez.

En contradiction avec le point précédent, même avec un pied à terre, l’histoire du film ne peut malheureusement pas se passer dans un seul endroit sous peine d’avoir vraiment l’air d’un film « micro budget ». Essayez de sortir le plus possible. Sur « The Big Ask », par exemple, utiliser un décor de désert a permis de multiplier les types de scènes avec, en plus, l’utilisation d’éléments différents comme des ravins et des montagnes. D’un autre côté, la zone rurale permet aussi d’avoir accès à des endroits formidables y compris les bars, les hôtels et, bien sûr, dans ce cas, le parc national de Joshua Tree (qui offre un paysage lunaire, dont tout cinéaste peut rêver). Le tournage de “Mutual Friends,” a été fait à New York. Dans ce cas, les tournages intérieurs sont assez compliqués, mais pour les tournages extérieurs, la ville vous appartient.

4. Tournez pendant que les endroits sont ouverts.

Il est couteux de compenser la fermeture d’un restaurant  pour pouvoir y tourner. Mais filmer pendant que l’établissement est ouvert ne vous coutera rien ou presque. Bien sûr, vous n’aurez pas tout le contrôle dont vous auriez besoin, et cette astuce ne s’applique pas à tous les cas de figure, mais cela peut dépanner grandement. Sur “Mutual Friends”, en particulier, les tournages ont eu lieu dans une boulangerie, un studio de yoga, un café, un magasin de produits asiatiques, et d’autres endroits, pendant que ces établissement fonctionnaient normalement. Il faut obtenir l’autorisation des propriétaires à l’avance pour éviter les problèmes, trouver un endroit calme le jour J, et faire porter des micro cravates aux acteurs.

5. Le casting compte. Beaucoup.

Il y a certainement des exemples de petits films indépendants avec des acteurs inconnus qui ont connu un succès important. Ces films sont l’exception. Si vous faites une avant-première à Cannes, vous ne devez pas nécessairement avoir des noms connus dans votre casting pour obtenir une distribution. Mais “faire une avant-première à Cannes » n’est pas une stratégie en tant que telle.

Dans le processus de vente de films, les agents ou les distributeurs posent tous cette même question en premier « Qui joue dans votre film? ». Lorsque votre budget marketing est proche de 0€, vous devez miser sur de la publicité gratuite. Comment faire de  la publicité impactante et gratuite? Avec des acteurs connus. Visez haut. Cherchez un bon directeur de casting. Ce sera la même problématique pour un budget de 50 millions €, votre casting sera votre politique d’assurance pour vos financeurs.

6. Aucune excuse pour de mauvais moyens de production.

Aujourd’hui pour 3 000 € il existe des caméras pro-summer qui produisent des images d’excellente qualité, vous n’avez aucune excuse pour que votre film soit de mauvaise qualité. Si vous faites ce travail énorme de produire un film, il vaut mieux qu’il ait l’aspect d’un “vrai” film. C’est le minimum syndical pour être pris au sérieux par les professionnels. Sans ça votre film ne peut espérer aucun retour sur investissements. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser des caméras chères, dont la maque importera finalement peu pour les distributeurs, mais le produit fini doit absolument avoir l’air professionnel.

7. Assurez-vous que vos acteurs et l’équipe ont déjà travaillé à ce niveau de budget par le passé.

Sur la préparation de “The Big Ask”, la réalisatrice DP Aaron Kovalchik a eu l’idée d’utiliser des lampes en papier accrochées à une canne à pêche pour optimiser la prise de vue en extérieur de nuit au milieu du désert. Vous avez besoin d’une équipe composée de professionnels qui apporteront créativité, flexibilité, et tournés vers la résolution de problèmes. Il peut sembler excitant d’avoir un Directeur de Production expérimenté avec les budgets élevés, mais s’ils n’ont jamais eu à composer avec des « jouets » ou des bricolages, cela risque d’être difficile pour eux.

Astuce Bonus: il est plus facile d’obtenir un film avec une bonne qualité d’image qu’un film avec un son parfait. Vos ressources sont précieuses, mais ne négliger pas le son – dans la production et la post-production.

 8. Faites en sorte d’avoir les fonds nécessaires pour payer vos factures de gestion courante pendant que vous tournez votre projet.

Le cinéma à micro-budget est pas financièrement viable, et cela prend beaucoup de temps – parfois plusieurs années du développement à sa sortie. Durant ce processus, vous devez prévoir comment payer votre loyer, mais également comment faire les circuits des festivals et promouvoir votre film. Le co-réalisateur du film “The Big Ask”, par exemple, joue dans un groupe de reprises pour gagner de l’argent. Parlez avec les membres de votre équipe afin de planifier des périodes de rentrée d’argent, et faire en sorte que chacun puisse vivre pendant le projet.

9. Partez du principe que vous pouvez tout faire vous-même, mais quand vous avez besoin, n’hésitez pas à payer pour un expert.

Les films à Micro-budgets sont par défaut du « do it yourself » – mais vous ne pouvez pas toujours faire les choses vous-même et devez parfois faire appel à des spécialistes. Vous n’êtes pas avocat, mais avez peut-être déjà fait beaucoup de travail juridique sur vos films, et possédez des modèles de contrats / documents juridiques. Cela dit, quand vient le temps de vendre un film, n’hésitez pas à engager un avocat.

10. Gardez un peu de budget jusqu’à la sortie de votre film.

Il est super d’avoir une copie dans un festival, mais si vous ne disposez pas de moyens pour participer à ces festivals, cela ne vas pas vous avancer beaucoup.

De même, si vous êtes sélectionné dans un festival important mais qu’il vous manque de l’argent pour vous y rendre vous raterez probablement une occasion en or d’attirer le public ou des acheteurs. Et enfin, si votre distributeur fait un excellent travail, et place votre film sur iTunes et toutes les plateformes de VOD des cabloperateurs, voire même quelques cinémas, mais que vous n’avez plus de budget pour la promotion cela peut être préjudiciable. Souvent, le distributeur n’a pas les ressources pour mettre en place des actions marketing locales. Si vous avez gardé un peu d’argent, vous pourrez envoyer votre réalisateur et/ou acteur principal sur des avant-premières ou des projections promotionnelles, ou embaucher un gourou des réseaux sociaux pour vous aider à gérer votre Twitter / Instagram / Tumblr, ou encore injecter quelques centaines de dollars en publicités Facebook , qui peut se traduire par une plus grande visibilité et des revenus pour votre film.

 Astuce Bonus: travailler avec des gens que vous aimez. Vous n’allez pas gagner beaucoup d’argent en produire des films à micro-budgets, autant le faire en s’amusant.