Le documentaire sur Internet : notre contribution pour améliorer leur exploitation en VOD !

L’année dernière, la SCAM en partenariat avec Red Corner a publié une étude très complète « Le documentaire sur internet, ses auteurs et ses publics” disponible ici. Nous avons voulu réagir, à notre manière, à plusieurs des points soulevés, notamment aux freins du développement du documentaire en VOD:

1/ La disponibilité des oeuvres

un constat est fait : les documentaires sont difficilement trouvables en ligne (VOD). La Scam souhaite saisir le CNC pour encourager les bénéficiaires de ses aides à s’engager sur la mise à disposition permanente des œuvres en ligne. Les raisons de l’absence des oeuvres sont multiples, nous n’allons pas toutes les lister.

Chez OKAST, nous avons conçu un outil simple et rapide, permettant à l’ayant-droit de mettre en ligne lui-même, et en quelques minutes, son documentaire et d’en avoir le contrôle absolu: pas de contrats de cession de droits, pas de politique de prix imposée, pas de coût d’entrée: bref, une mise en ligne souple, immédiate, gratuite sans engagement de durée.

2/ Le prix et les formalités d’achat peuvent être un frein pour la VOD

Avec OKAST, l’acte d’achat d’un contenu en VOD se fait de façon sécurisée, grâce à notre partenaire Stripe (les meilleurs dans leur domaine) et très simplement(sans inscription fastidieuse : juste son email et ses informations bancaires).

De plus, une fois le permier achat effectué, il est possible de continuer d’acheter via OKAST sans avoir à rentrer à nouveau ses identifiants bancaires… Cool non?

Quant au prix, notre modèle est transparent: une commission de 10% des ventes (plus les frais bancaires de 50 centimes), ce qui permet à l’ayant-droit de positioner un prix plus juste, sans craindre d’en voir la moitié retenue par une plateforme extérieure.

3/ L’implication des réalisateurs dans la valorisation de leur film

Il semble certain que la promotion d’un contenu par son réalisateur, est non seulement légitime et nécessaire, mais surtout, peut engender des effets vertueux.

L’un des problèmes soulevé: le temps et la technicité nécessaires pour réaliser cette tâche.

Nous sommes 100% d’accords 🙂

D’ailleurs, sur OKAST, tout est fait pour que ce soit simple et rapide: l’ayant-droit peut publier une actualité et la diffuser instantanément sur son site OKAST, sur Facebook et via une newsletter.

Nous ne pouvions être plus en d’accord avec cette étude. Cela va dans le sens de ce que nous essayons de créer, jour après jour, avec OKAST : un partenaire majeur dans la distribution VOD et la promotion des oeuvres en ligne.

Nous invitons d’ailleurs tous les créateurs de programmes audiovisuels (documentaires ou non) souhaitant diffuser leurs oeuvres en ligne à s’inscire (c’est gratuit) ou à nous contacter !

Créativement votre,

La Team OKAST

PS: retrouvez également notre résumé vidéo de la rencontre d’avril dernier organisée par la SCAM “Quels horizons pour le documentaire en ligne”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *