Comment utiliser Facebook Audience Insights pour accroitre la visibilité de vos vidéos !

Vous voulez donner de la visibilité à vos projets vidéo (films, web-series, contenus éducatifs, e-learning  etc…) pour développer votre audience, et pourquoi pas monétiser vos contenus ? Nous traitons généralement dans ce blog de “tips” marketing et promotionnels pour vous y aider, souvent sans dépenser d’argent !

Mais parfois, pour accélérer les choses, on peut être tenté d’utiliser des moyens payants, comme la publicité !

La publicité est un moment décisif dans la promotion de vos projets :

  • Quelle vidéo choisir ?
  • À quel moment la poster ?
  • Préférer Facebook ou une autre plateforme ?

sont des exemples de questions que vous pouvez typiquement vous poser. Il est vrai que cet environnement est compliqué à maîtriser car cela implique de –théoriquement- bien connaître son audience.

Avec l’arrivée de nombreux outils pay-as-you-go, faciles d’utilisation, faire de la publicité sur Facebook devient presque aussi intuitif que d’allumer son ordinateur.

Evidemment, nous avons tendance à nous reposer sur ces outils dans la mesure où ils sont (presque) gratuits et nous permettent d’obtenir un panel d’informations solides. Et cette tendance n’est pas prête de s’arrêter avec l’arrivée fracassante de Facebook Audience Insights.

 

Un outil pour aller plus loin

Facebook Ads Manager vous permettait déjà de globalement bien comprendre votre cible et d’établir des segments pertinents pour bien placer vos produits vidéo. Mais il est dorénavant possible d’aller plus loin dans votre ciblage grâce à l’onglet « Statistiques d’audiences ». Car il n’est pas toujours facile d’y voir clair dans les limbes des 26 millions d’utilisateurs de Facebook en France. Vos contenus peuvent être parfaitement appropriés mais pourtant ne pas faire de votre campagne un succès à cause de manque subtil d’information sur vos utilisateurs.

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité du géant Californien, vous pouvez dorénavant construire des campagnes ultra-ciblées, en allant sonder les informations que les utilisateurs remplissent tout au long de leur vie sur Facebook :

  • Les informations disponibles sur Facebook : âge, genre, situation amoureuse, emploi actuel, zone géographique, les pages aimées…
  • Les informations provenant des sites avec une connexion « Se connecter avec Facebook ». Par exemple, le prix de l’habitation de l’utilisateur ou son comportement d’achat (pour le moment, cette option n’est disponible qu’aux Etats-Unis, stay tuned pour la version française).

Vous pourrez ainsi analyser les critères de la population qui vous suit sur Facebook (waouh jusque-là pas de scoop), les fans de vos concurrents (pratique si vous êtes au coude à coude avec d’autres diffuseurs/producteurs de contenus en VOD, SVOD…), mais surtout un marché qui vous intéresserait potentiellement.

 

De quoi parle-t-on exactement ?

Déjà dans un premier temps, il faut accéder à son gestionnaire de publicités et se rendre dans cet onglet :

Acces-Facebook Audience Insights

 

Illustration: Netflix (et son audience)

Pour comprendre quelques fonctionnalités, rien de tel qu’un exemple illustré !

Imaginons que nous voulons analyser l’audience de notre cher Netflix – leader de la TV en streaming – sur le marché français.

Eh bien c’est parti 😉

 

Âge et sexe

Facebook Audience Insights/age et sexe

*1 = On y comprend qu’il y a entre 4000 et 4500 personnes qui interagissent avec Netflix, par mois et uniquement sur Facebook.

*2 = La majorité de ces utilisateurs sont des hommes avec 56%.

*3 = La population la plus friande de Netflix repose sur les 18/24 ans (toutefois suivie de près par les 25/34 ans).

Situation amoureuse & éducation

Facebook Audience Insights/ situation amoureuse et education

*4 = On remarque que parmi les fans de Netflix, on y compte plus de célibataires que la moyenne française.

*5 = Ils sont par contre à peine plus nombreux à être allés (ou toujours y être si on regarde les résultats précédents) à l’université.

poste

Pic 3

Ici, nous pouvons voir que les secteurs les plus pourvus parmi ces utilisateurs sont ceux des arts/divertissements/sports/médias, de la production et de la vente. Ces indications peuvent nous aiguiller sur le type de vocabulaire à adopter dans notre stratégie.

activité sur Facebook

Facebook Audience Insights/activite

Ces graphiques nous éclairent sur le fait que les utilisateurs sont assez sensibles au sujet des publicités puisqu’on voit que ces derniers cliquent et aiment les publications de Netflix, qui prennent la forme de bande-annonce, d’extraits vidéo, etc. C’est un point intéressant pour véritablement comprendre comment réagit votre foule de spectateurs à l’égard de vos contenus publicitaires.

appareils utilisés

Facebook Audience Insights/devices

Cette section donne des informations cruciales sur le type de contenus à mettre en avant en fonction de l’appareil utilisé. Une publicité sur mobile sera bien évidemment différente de celle sur ordinateur. D’autant plus que d’ici 2020, il faut se dire que plus de 80% du trafic internet sera composé de vidéos, une réflexion sur quoi publier est donc primordial. Pour en revenir à nos statistiques, nous notons ici que les fans Netflix consultent cette page plus souvent sur mobile, grâce encore une fois au format court des vidéos utilisées.

pages aimées

Facebook Audience Insights/pages fans

Alors là, nous avons clairement une mine d’or d’informations sur les intérêts profonds des utilisateurs de Netflix.

On peut voir quelques pôles se dégager :

  • Les Youtubers et autres influenceurs
  • Les jeux sur mobiles
  • La catégorie « Food »

 

Quels enseignements en tirer ?

Si nous voulions toucher cette audience dédiée à Netflix, nous devrions adapter nos publications avec une approche plus centrée sur les thèmes abordés par les Youtubers populaires, sur les chaines de cuisine ou de sport disponibles dans notre catalogue. Ce qui nous permettrait de fédérer une communauté plus importante par le biais de publicités orientées vers une cible qui ne correspond pas à nos critères en premier lieu.

Concrètement, l’analyse de Facebook Audience Insights permet de renouveler son mode de pensée publicitaire, en allant s’inspirer de ce qui fonctionne chez les concurrents et ainsi étoffer le mode de targeting. Il ne faut pas hésiter à s’inspirer de ce qui fonctionne ailleurs pour en tirer des enseignements et faire grandir son raisonnement. Grâce à cet “espionnage” de vos concurrents, vos objectifs seront plus facilement atteints car vous aurez capté le comportement de leurs fans et vous pourrez ainsi activer les bons leviers.

Quelques rappels de bonnes pratiques pour des publicités efficaces:

  • Apporter de la valeur à votre audience (grâce à des codes promotionnels pour vos vidéos ou du contenu inédit)
  • Penser “viralité” en jouant sur les sentiments afin d’engendrer des réactions, des partages…
  • Donner envie de cliquer grâce à des visuels facilement décryptables et colorés (mais pas trop)

Le revers de la médaille

Cependant, là où cet outil se révèle utile et facile d’utilisation, il reste associé au domaine de la publicité et reste limité au périmètre de Facebook voire d’Instagram. En gros : vous ne pourrez tirer partis de ces enseignements que si vous lancez une campagne publicitaire sur Facebook !

Nous connaissons le côté un peu plus obscur de cette pratique publicitaire qui peut se traduire par cette liste qui est, sans nul doute, non exhaustive.

– Le côté intrusif et polluant de la publicité, qui peut en brusquer plus d’un. 

– La méfiance générale vis-à-vis de la publicité en règle générale 

– Des clics pas vraiment réels : l’écart entre les visites effectives et les “faux” clics dûs aux moments de lag de l’interface (oui, vous savez ce moment où vous cliquez partout dans l’espoir d’accélérer les choses, en vain), qui donne lieu à des paiements (au CPC) inutiles.

– Les changements réguliers du design de l’interface Facebook, qui ne prennent pas tout de suite en compte le côté responsive de nos publicités (et du coup, c’est à nos frais…).

– Un taux de clic assez faible (et donc une conversion mitigée, bien que ce chiffre soit difficile à évaluer), comparé aux investissements dans les différentes campagnes. En moyenne, le taux de clic (CTR) gravite autour de 1%, et pour le secteur du divertissement, on compte 0,439%.

– Et enfin, évidemment Facebook conserve l’intégralité des données sur les personnes touchées ne vous donnant que très peu d’informations réutilisables en dehors d’une campagne Facebook.

 

Comment y remédier ?

De plus en plus de solutions liées au Big Data se développent et deviennent accessibles. Elles permettent  d’affiner le cœur de cible de notre audience et répondre aux besoins de nos clients. 

Couplé à OKAST,  FlameFy, offre de nombreux outils pour vous aider à mieux connaitre votre audience. Notamment:

  • Nous récoltons des données sur de multiples plateformes et réseaux sociaux (moins d’efforts déployés pour vous) pour analyser votre audience
  • Nous qualifions votre audience selon leur degré d’intérêt par rapport à vos contenus vidéo
  • Nous identifions les influenceurs sur la thématique que vous traitez
  • Nous analysons les contenus concurrents pour vous aider à augmenter votre visibilité

>> Ces actions nous permettent ensuite de mettre en place des actions spécifiques et automatisées auprès de votre audience potentielle pour générer de l’engagement et donc plus de vues sur vos videos (ou plus d’abonnés). Le plus beau dans tout ça : ce ne sont pas des formats publicitaires, ce qui vous permet de booster vos vente grâce à un taux de conversion compris entre 30 et 60% (pas mal hein ?).

Enfin, l’important pour nous, c’est de connaître l’essence même de votre audience afin de leur proposer une offre vidéo adaptée à leur intérêt, et cela, sans publicité !

 

Retrouvez nos solutions et références par ici :

FlameFy – Offrez les contenus qui correspondent VRAIMENT à votre audience !

OKAST – Lancez votre service de vidéos, en un clic !

 

Perrine Boënnec OKAST Flamefy transmedia VOD SVOD