Pourquoi vous devez lancer votre propre plateforme vidéo et cesser d’être dépendant aux GAFAs

Le 1er novembre 2017, Facebook a supprimé la page de Firerank un pur player media, présent essentiellement… sur Facebook ! Au compteur: 1,7 millions de vidéos vues et 12 millions de fans. Egalement 35 salariés. La raison: Firerank n’aurait pas respecté certaines conditions générales d’utilisation, et aurait abusé notamment du “like jacking”.

Nous ne nous attarderons pas ici sur le bien fondé ou la justesse de la décision, mais reste que, de tout ça, Firerank risque ne de jamais se relever.

Firerank avait bâti son audience et sa notoriété sur Facebook. Les 12 millions de fans, même si contestables dans les grands nombres, n’étaient que des fans “virtuels”, qui appartenaient (en fait) à Facebook. Un bassin d’audience “dissout” en quelques heures.

Pire, Facebook fait actuellement des tests pour supprimer organiquement du fil d’actualité des gens, les publications de nos pages. De fait, il faudra donc payer pour toucher son audience (oui même les personnes qui sont déjà fans).

 

Les medias comme Brut qui se construisent sur Facebook, ou même ceux qui, bâtissent l’intégralité de leur stratégie sur Facebook comme Buzzfeed, Minutebuzz ou Huffington Post risquent d’être impactés par ces évolutions.

 

Idem pour YouTube, Instagram et consorts

 

Evidemment, cela s’étend de manière générale à toutes les plateformes détenues par les GAFAs. Youtube la première. A tous les youtubers qui ont mis des années à bâtir leur bassin d’abonnés : que feriez-vous si, du jour au lendemain, YouTube décidait de fermer votre chaîne?

Bien sûr si vous avez 10 millions de fans comme Norman et Cyprien, vous ne risquez rien. Mais pour l’écrasante majorité des youtubers, les quelques dizaine, centaine de milliers d’abonnés représentent un travail de longue haleine, et l’unique valeur qu’ils possèdent.

Posez-vous juste 1 question: si vos comptes Facebook, Youtube, Instagram, Snapchat fermaient. Comment pourriez-vous reconstruire votre bassin d’abonnés?

Vous ne pourriez pas.

Tout simplement car vous n’avez aucune données tangibles à leur sujet. Avez-vous leur adresse email? leur téléphone? Savez-vous comment ils consomment votre contenu? Ce qu’ils aiment le plus ou le moins?

On vous l’a déjà dit: la data est le futur des medias (pourquoi croyez-vous que les GAFAs conserveraient ces données sinon?).

 

Si vous êtes un créateur de contenus vidéo : c’est la même problématique si vous proposez vos contenus sur Youtube, iTunes, Amazon, Netflix… Ces intermédiaires détiennent la vraie valeur du marché, qui est la connaissance de l’audience (de votre audience en fait). Et évidemment, ils connaissent tout: goûts, adresses email, adresse physique, usages de consommation, carte bancaires etc…

 

 

Vous n’êtes pas chez vous sur ces plateformes de diffusion, alors construisez votre propre maison (i.e votre propre plateforme).

 

Oui Facebook, YouTube et Instagram sont de super moyens de promotion (on vous explique même comment vous en servir ici). Il y a beaucoup de monde, les communautés fleurissent, vous pouvez obtenir de la visibilité et atteindre une gloire (même éphémère) sur un coup de buzz.

Mais gardez en tête que vous fournissez du contenu à une plateforme qui dicte ses propres règles. Si ces plateformes choisissent de changer les règles (monétisation, algorithme etc…), vous n’avez pas votre mot à dire (même le plus puissant des Youtubers a essayé, sans véritable succès ) .

 

En tant que créateur de contenus, vous êtes en quelque sorte en location précaire, sans préavis.

 

Une fois que l’on a dit cela, que peut-on faire?

Inutile de quitter ces plateformes, ce n’est pas le propos. Gardez votre “location” bien placée. Mais construisez votre propre maison = votre plateforme. Votre propre écosystème que vous maîtrisez intégralement: votre audience, vos données, votre modèle de monétisation, votre expérience utilisateur etc…  

 

 

Mieux: que diriez-vous d’avoir le beurre et l’argent du beurre? C’est à dire de pouvoir trouver depuis ces plateformes une audience qualifiée ET des les ramener vers votre écosystème (votre plateforme vidéo)?

 

C’est ce que nous essayons de créer, jour après jour, avec nos solutions OKAST et FlameFy:

  • vous permettre de créer votre propre maison = votre propre écosystème vidéo maîtrisé (pas de dépendance à un GAFA, pas de contenus autres que ceux que vous souhaitez diffuser)
  • vous aider à bâtir votre audience, grâce aux réseaux sociaux, tout en lui donnant un endroit sécurisé, où elle pourra continuer de vous suivre, et s’épanouir quelque soit les nouvelles règles de Facebook ou Youtube !

 

Créez dès aujourd’hui un site, en quelques clics, pour proposer vos contenus et commencer à construire votre VRAIE audience. Inscrivez-vous gratuitement sur OKAST.

 

Et pour ceux qui veulent développer leur audience et leur visibilité, nous avons des outils automatisés sur FlameFy qui vous aideront. Contactez-nous pour en savoir plus: info@flamefy.com !