A l’heure où le web tout entier se transforme en une plateforme de vidéo géante, la question existentielle demeure: comment monétiser ses contenus vidéos? 

Que vous soyez un créateur/producteur de contenus ou un diffuseur, vous cherchez certainement la meilleure façon de monétiser ces contenus. Nous vous donnons ici 7 leviers pour monétiser, en espérant que cela vous inspire !

 

1- Publicité traditionnelle

2- Sponsoring

3- Vidéos à la demande transactionnelles ou par abonnement

4- Vendre des produits associés

5- Vendre des services ou des expériences associés

6- Donation

7- Affiliation

 

1. LA PUBLICITÉ 

La monétisation des contenus vidéos via la publicité a été démocratisée notamment via YouTube. Il s’agit d’insérer des annonces publicitaires avant (pre-roll), pendant (mid-roll) ou après (post-roll) vos contenus vidéos afin de récolter des revenus publicitaires. Néanmoins, sur YouTube, à moins d’être un partenaire important, il est difficile d’avoir le contrôle sur les campagnes publicitaires: choix des annonceurs, optimisation des revenus, commission d’intermédiaires etc… Sans compter que certaines vidéos sont démonétisées si elles ne respectent pas certaines règles.

 

Il est donc parfois plus intéressant de posséder votre propre plateforme de streaming vidéo pour avoir un total contrôle de cette monétisation. Vous pouvez alors vous brancher à plusieurs régies pub différentes, optimiser les budgets, nouer des contrats en direct avec certains annonceurs. Cela demande évidemment un peu plus de configuration que juste cocher une case “monétiser ma vidéo”, mais les résultats sont bien plus puissants. A titre d’exemple, la gestion de publicité en direct via son propre “ad server” peut garantir des revenus extrêmement plus élevés. Pour exemple, le coût pour mille vues (CPM) est en moyenne à 3$ sur YouTube. Via son propre Ad Server, on peut obtenir des CPM autour de 30 $, soit 10 fois plus de revenus !

 

Si ce modèle vous intéresse, chez OKAST nous fournissons une solution permettant de créer votre propre plateforme de streaming premium et vous brancher à des régies publicitaires.

Votre plateforme = vos règles ! De plus vous posséderez l’intégralité des données liées à vos contenus et à votre audience, ce qui se revend très bien auprès de partenaires annonceurs…

 

A noter que la publicité n’est pas forcément sous la forme d’une publicité vidéo associée à vos contenus. Vous pourriez, par exemple, diffuser des encarts publicitaires (display) autour de vos vidéos au sein de votre propre plateforme. Le réseau de Google Ad Sense est généralement le plus pertinent. Attention néanmoins à ne pas multiplier les publicités au risque de donner un effet sapin de Noël et efforcez-vous au maximum d’y afficher des publicités en lien avec vos contenus.

 

2. SPONSORING

Le sponsoring est un modèle publicitaire qui consiste à positionner un ou plusieurs annonceurs comme “partenaire” de votre offre de contenus. Dans ce genre de cas, généralement, 1 ou 2 annonceurs (maximum) figurent autour de votre offre de contenus. Cela peut prendre différentes formes:

  • via un “billboard” (i.e. un petit format vidéo du type “X vous présente”)
  • via des logos ou des habillages autour de vos contenus
  • via du placement de produit

 

C’est donc un modèle plus premium, et centré sur un ou 2 annonceurs. Dans ce cas généralement il n’y a pas de formats publicitaires (pre-rolls, displays…) d’autres marques pour ne pas parasiter l’environnement et donner l’impression que l’expérience et les contenus vidéos sont offerts par un annonceur.

Ce genre de modèle généralement rapporte plus de revenus que de la publicité traditionnelle et les “CPM”s classiques. Néanmoins cela nécessite de faire un contrat en direct avec une marque. 

 

 

Pour la mise en place, évidemment il faut posséder son propre site de streaming ou sa propre plateforme de VOD en marque blanche pour avoir toute la latitude de mettre en place ces opérations qui nécessitent beaucoup de personnalisation. Chez OKAST nous avons créé le mode “sponsoring” qui vous permet de créer des campagnes de sponsoring et diffuser le format vidéo de votre choix avant, pendant ou après vos contenus avec des liens de redirection.

 

 

 

En supplément, le mode “display” vous permet d’ajouter des formats “images” pour compléter l’expérience de sponsoring. Vous pouvez dès lors créer une véritable opérations spéciale avec des annonceurs qui auraient un intérêt de s’associer à votre offre de vidéo.  

 

3. VIDEO A LA DEMANDE

Il existe également la possibilité de vendre vos vidéos ou bien de louer vos vidéos (TVOD) à l’unité ou en pack. Ce modèle est évidemment plutôt reversé à des modèles premium. Pour du divertissement mais également pour du contenu de type formation par exemple.

Le modèle de vidéo à la demande inclut également le modèle aujourd’hui très répandu de la SVOD (modèle par abonnement). Dans ce cas, vous proposez un catalogue de contenus accessible en illimité avec un paiement récurrent.  

Si ces modèles sont aujourd’hui plutôt communs, vous pouvez aussi proposer de nombreuses variantes pour vous démarquer et toucher plus de personnes: 

  • Si votre contenu n’est pas suffisamment premium, vous pouvez proposer une offre en “volume” avec un grand nombre de contenus à petits prix (par exemple 30 vidéos à 0,99 Eur) ou encore proposer un accès pendant une durée très longue (A mois, 6 mois, 1 an)
  • Pour le modèle SVOD, vous pouvez proposer des récurrences de paiements à 3 mois, ou à 9 mois. Ou encore proposer des prix différents en fonction des accès à des qualités de contenus vidéos variés (SD, HD ou 4K).  

 

Soyez originaux, afin de toucher un maximum de personnes. Chez OKAST, nous offrons des possibilités de monétisation très flexibles qui vous permettent de proposer des contenus en vidéos à la demande.

 

4. VENDRE DES PRODUITS ASSOCIÉS 

Une autre façon “contournée” de monétiser ses contenus vidéos est de vendre des produits. Là encore plusieurs stratégies sont possibles:

  • créer des contenus vidéos de bonne qualité, accessibles gratuitement qui serviront pour créer une communauté ou une audience afin de leur vendre des produits physiques par la suite. Ces produits peuvent également être insérés directement dans les contenus vidéos (on appelle cela du placement de produit). 
  • Proposer des packages vidéos + produits physiques : certains modèles économiques proposent des accès à un contenu vidéo (un film) ainsi que des produits issus du merchandising (par exemple un bande originale ou un livre) afin d’augmenter la valeur de leur contenu initial, et de proposer une expérience plus immersive autour de leurs contenus.

 

 

Le contenu vidéo est dans ce cas le levier qui vous permet de générer des revenus supplémentaires ou carrément “annexes”.

 

A noter: il est tout à fait possible de vendre ses propres produits physiques, mais il est aussi tout à fait possible de vendre des produits d’affiliation. Dans ce cas vous pouvez faire la promotion de produits vendus sur Amazon ou Rakuten (par exemple) et proposer des liens d’affiliation. 

5. VENDRE DES SERVICES OU EXPÉRIENCES ASSOCIÉS 

Dans la même veine, il est possible d’associer des contenus vidéos à la vente de services. Par exemple, certains médias ou créateurs de contenus autour de la musique pourraient proposer des abonnements à des services de streaming qui incluraient des places (ou des réductions) pour des concerts ou des soirées évènementielles. 

 

Pensez également votre stratégie de monétisation vidéo sur l’angle communautaire. Par exemple la création d’un “club” est une expérience qu’il est plus facile de monétiser. Par exemple, vous êtes un média ou un influenceur avec une communauté active, pourquoi ne pas créer un abonnement à vos contenus vidéos qui serait en fait un “club” dans lequel les membres auraient accès à des contenus en avant-première, des contenus exclusifs, des lives en face-à-face, des jeux concours etc… Ces genres de privilèges intangibles ont une valeur très émotionnelle, il est donc plus facile de les monétiser ou de les inclure dans un abonnement.

 

6. DONATION

Ce modèle s’est développé avec la création de services comme Tipeee ou Patreon. Le concept: le créateur de contenus vidéo obtient un soutien de sa communauté via des dons mensuels (généralement de 1€ à plusieurs centaines d’euros pour les plus grands fans). Twitch propose aussi ce modèle qui fonctionne avec beaucoup d’efficacité.

Inconvénient de ces services: une minorité paie pour des bénéfices qui servent à l’ensemble de la communauté. 

Tipeee et Patreon ne sont pas les seuls services qui permettent de faire cela. Chez OKAST nous offrons cette possibilité d’offrir au créateur plus que le prix fixé. L’intérêt d’utiliser un service comme OKAST, est qu’il est ensuite possible de proposer des contenus supplémentaires à ceux qui ont fait un don. Et ainsi privilégier les donateurs par rapport au reste de la communauté.

 

 

Des médias traditionnels et populaires, comme The Guardian aux UK a bâti son modèle sur la donation, et cela fonctionne plutôt bien. 

 

 

 

7. LE PARTAGE DE REVENUS EN AFFILIATION 

Ce dernier levier n’est pas un modèle de monétisation mais plutôt un moyen de développer sa monétisation. Si vous proposez des offres premium (TVOD ou SVOD) vous pourriez avoir besoin de relai autour de ces offres pour développer les revenus issus de vos contenus vidéos. 

 

Et l’affiliation est l’un des meilleurs moyens. Le principe: récompenser (“incentiver”) votre communauté pour le travail de promotion de vos contenus monétisés. Cela peut être votre communauté mais également des influenceurs ou des médias partenaires. 

 

Par exemple, vous avez une plateforme de SVOD ou un site de VOD pour vendre vos vidéos, grâce à l’affiliation vous pourriez proposer à vos affiliés des liens individuels “trackés” qui renverraient vers votre offre de contenus. Dès qu’un abonnement serait souscrit ou un contenu acheté / loué par un utilisateur provenant du bassin d’audience d’un de vos affiliés vous pourriez alors le récompenser via un partage de revenus sur la transaction. 

Chez OKAST, nous sommes intégrés avec la solution Tapfiliate  ce qui vous permet de lancer des campagnes d’affiliation très facilement et de pouvoir récompenser vos affiliés s’ils vous aident à monétiser vos contenus vidéo. 

 

POUR FINIR

Bien sûr, beaucoup de ces modèles de monétisation peuvent être mixés. Par exemple, le modèle freemium est intéressant, il permet de proposer du contenu gratuit avec de la publicité, puis pour ceux qui souhaitent, passer sur une offre premium sans publicité ou avec des avantages  / privilèges supplémentaires via un abonnement premium. 

Néanmoins, le point le plus important est, que, si votre offre de contenus vidéo n’est pas de bonne qualité, et que vous ne développez pas votre propre audience, alors la monétisation ne sera pas efficace. La première priorité est donc produire (ou avoir les droits de diffusion) de contenus vidéo de qualité.  

 

Vous cherchez une solution flexible permettant de monétiser vos contenus vidéos via la création d’une plateforme en marque blanche? Contactez-nous sur hello@okast.tv 

 

Categories:Marketing tips
Published on :Posted on